La « marque employeur » peut se définir comme la marque appliquée au champ des ressources humaines.

  • Quand la marque s’adresse aux clients / consommateurs, la marque employeur, elle, cible les collaborateurs / candidats et en particulier les profils recherchés par l’entreprise (les « talents »).
  • Comme la marque est en lien avec un ensemble d’avantages pour les clients (la promesse de valeur), la marque employeur est associée à un ensemble de bénéfices reliés à l’emploi (la promesse employeur).
  • La marque employeur est d’autant plus forte que les bénéfices proposés (si possible uniques et exclusifs), soient réellement vécus à l’intérieur de l’entreprise.

L’Identité employeur: c’est l’ADN ou encore les éléments constitutifs de l’entreprise c’est à dire sa mission, son secteur, ses métiers, ses expertises, sa culture (valeurs,…), ses dirigeants, son cadre de travail, …

L’Image employeur (interne): c’est la représentation mentale de l’entreprise qu’ont les employés et les « anciens » de l’entreprise.

La Réputation employeur (externe): c’est la perception ou l’opinion que le public (ou un groupe de personnes) a de l’entreprise. Il y a ici une notion de collectif et de durée.

Si la marque employeur concerne principalement les candidats (en particulier les jeunes diplômés) et les collaborateurs, elle impacte néanmoins l’ensemble des parties prenantes suivantes : les clients, le grand public, les leaders d’opinion, les investisseurs, les syndicats, les pouvoirs publics et le gouvernement.

Pour réussir à  construire et développer sa marque employeur de façon durable, l’entreprise doit veiller à la cohérence de ses messages en interne/ externe avec l’ensemble de ses parties prenantes.

Si vous utilisez cette définition, merci d’indiquer sa source : ©Agnès Duroni